Le développement durable face à sa crise

Toto76

|

08/12/2020

A Concept Under Threat, Under-Exploited or Outdated ?

Progressivement la notion de « Développement durable » disparaît des discours politiques et d’une partie de la littérature scientifique – au profit d’autres termes comme ceux de « transition », de « résilience », de « décroissance »… Certains lient cet effacement aux changements du contexte – tant le développement durable a été lié à la période de mondialisation commencée après la fin des années 1980 et achevée avec la crise de 2007-2008. D’autres y voient la conséquence logique d’une longue usure – et d’usages abusifs qui ont souvent réduit l’expression à une rhétorique creuse et finalement peu efficace... Écrit en 2012, l’article partage ces deux raisons - et en particulier la seconde : l’ambiguïté qui, à l’origine, avait largement contribué à assurer la « popularité » de ce terme a finalement conduit à en diffuser une version souvent limitée au plus petit dénominateur commun. Mais il en ajoute une troisième : si le développement durable est aujourd’hui moins attractif c’est aussi parce qu’il est resté conceptuellement sous-exploité – souvent confondu avec une version plus marchande et globale de l’environnement ou de l’économie des ressources. D’où la proposition de passer à une « seconde étape du développement durable », mieux adaptée à la période de crise dans laquelle nous sommes entrés - et surtout redonnant à ce terme toute sa richesse et sa spécificité. Car, en définitive, les notions de transition ou de résilience, par exemple, n’en sont que deux des composantes parmi d’autres…

Connectez-vous pour mettre un commentaire: